Comparateur de cotes : France Ligues 1 & 2

Cotes pour les ligues de Football professionnel

Dans le domaine des paris sportifs, pour maximiser ses chances de gain, il est important de connaitre les cotes avant de placer son pari. Le comparateur de cotes ci-dessous permet de consulter en temps réel celles qui sont les plus avantageuses en fonction de l’évènement sportif sur lequel on désire parier.

Une fois la cote repérée sur cette page, il suffit simplement de cliquer sur sa valeur pour accéder directement au bookmaker agrée Arjel qui la propose. Pour info, il y a trois cotes sur cette page : la colonne du [1] se rapporte à la victoire à domicile, celle du [X] se réfère au match nul, et celle du [2] à la victoire à l’extérieur. Si on est débutant en paris sportifs et que l’on n’est pas très à l’aise avec le principe des cotes, on est invité à lire le tutoriel et les exemples qui se trouvent au bas de cette page.



À noter qu’en plus des cotes, cette page donne également accès aux offres de bienvenue de chacun des opérateurs, ce qui peut permettre de maximiser encore plus ses gains si l’on combine la meilleure cote avec le meilleur bonus. À titre d’information, les données fournies sur cette page n’engagent que les opérateurs respectifs et on est invité à les vérifier sur le site de chaque bookmaker avant de jouer.

Définition et formats des cotes en paris sportifs

Précisons tout d’abord qu’il n’y a pas besoin d’être un expert en maths ou en algèbre pour savoir interpréter une cote, puisqu’il suffit de faire des calculs basiques pour voir instantanément quelles sont les possibilités de gain réel.

La cote est un indice numérique qui représente le gain potentiel pour un pronostic juste, lorsqu’un sportif ou une équipe gagnent, perdent ou font un match nul. Imaginons par exemple, que l’on ait parié sur la victoire d’une équipe avec une cote de 3,00. Si celle-ci gagne, le gain correspondant à la mise initiale sera multiplié par 3,00. En pratique, si on a parié 10€ on aura un gain de 10 x 3 = 30€, somme de laquelle il faudra déduire la somme investie au départ, soit 10€. Le profit au final sera donc de 20€, soit les 30€ de gain, moins les 10€ de mise : (10 x 3) – 10 = 20€. En effet, il faut toujours faire la différence entre gain et profit et ne jamais oublier de déduire le montant de sa mise. Ce type de calcul est valable pour toutes les cotes de cette page, que l’on parie sur la victoire (1), la défaite (2) ou le match nul (X).

Pour info, les cotes indiquées sur cette page sont dans le format européen, appelé cotes décimales, mais il existe deux autres types de cotes. L’une d’elles utilise le format anglais, plus pratique dans un sens, puisqu’il indique directement le profit. La cote anglaise est représentée par une fraction du type X/Y qui servira de multiplicateur de la somme misée pour calculer le profit réel. Par exemple, toujours avec un pari de 10€ et cette fois une cote de 7/2, il faudra calculer 10 x (7/2) = 35€, soit 10 multiplié par 7 et divisé par 2. Au final, il faudra donc faire une multiplication, puis une division, au lieu d’une multiplication suivie d’une soustraction pour connaître sa possibilité de bénéfice.

En dehors des cotes décimales et fractionnelles, il existe un troisième système qui est le format américain. Ce type de cote est exprimé sous la forme d’un nombre positif ou négatif qui sert à calculer le profit en cas de bon pronostic. La formule utilisée pour une cote négative est Mise x (100/C) où C égale la valeur de la cote. Par exemple, dans le cas d’une cote négative de -125, et d’une mise de départ de 50€, le joueur pourra remporter 40€ au final, soit 50 x (100/125) = 40€. Dans le cas d’une cote positive, la formule change et devient Mise x (C/100) où C représente toujours la valeur de la cote. Ainsi donc, pour une cote positive de +250 et une mise de 50€ on pourra espérer gagner au final 125€, soit 50 x (250/100) = 125€ de profit.

Fluctuation des cotes des paris sportifs

Enfin, concluons cette page en précisant que les cotes sont sujettes à fluctuations. Ces tendances à la hausse ou à la baisse sont décidées par le bookmaker en fonction de l’ensemble des paris placés sur son site. Le cas le plus fréquent se présente lorsque les mises sont déséquilibrées et que le bookmaker modifie ses cotes afin de ne pas risquer de perdre de l’argent. Encore là, il faut faire appel à son expérience ou à son intuition afin de placer sa mise au moment le plus opportun, puisque les gains des parieurs sont calculés en fonction de la cote en vigueur à l’instant précis où leur pari est enregistré.

Quoiqu’il en soit, il faut toujours faire appel à son analyse personnelle avant de jouer. En effet, puisque les bookmakers attribuent les cotes les plus élevées aux outsiders, cela signifie que le résultat est peu probable. À contrario, lorsque le bookmaker donne une petite cote, cela signifie qu’il s’agit d’un favori et que la probabilité de victoire est plus sûre. Chaque rencontre étant unique, il reste quand même une part de hasard qui défie ces règles et c’est à chacun de jongler avec les cotes hautes et basses, mais aussi les fluctuations possibles, avant de placer son pari.

Copyright © www.betcomparative.com 2008/2017 | Fil RSS | Plan XML